Forêt

Forêt — Nature : flore ; milieux naturels ; paysages — N. fém. Troupeau d’arbres
 

  1. Des forêts à perte de vue, où se succèdent les nappes de vert : sombre pour les conifères (épicéas et sapins), clair pour les hêtres, les chênes, les bouleaux…
  2.  

  3. Déclinaison de verts

    « L’un des lieux qui me plaît le plus dans le Jura, c’est le vert. Les températures oscillent entre l’intérieur et l’extérieur, entre l’hiver — qui est long — et l’été caniculaire, entre le crêt et la combe.

    On est comme en deux régions différentes, sous deux climats différents, tout en demeurant au même endroit.

    La liste des arbres est longue : mélèzes, épicéas, sapins, pins, bouleaux, frênes, chênes; alisiers, sorbiers, rosiers, genêts, buis, cytises, etc.

    Ces communautés végétales couvrent de vastes régions du massif jurassien, constituants des habitats confortables et protecteurs pour les animaux sauvages, qui nourrissent les contes et légendes. »

     
    Résultat de recherche d'images pour "mont bayard"
     

    Anonyme — seconde 4

  4.  

  5. La forêt est un ensemble de grands arbres (sapins, épicéas) qui s’élèvent en direction du ciel. De l’extérieur, c’est un magnifique paysage, qui paraît extrêmement infini.
    À l’intérieur, la forêt est un endroit calme ou l’on peut se ressourcer, seul le chant des oiseaux y est perceptible. Les rayons du soleil traversant les feuilles donne un effet tamisé à la lumière dans une atmosphère relaxante. Les arbres sont verts comme les prairies, et il y a une odeur de fleurs et de sève.

    CD & LP — seconde GA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *