Hiver

Hiver — Nature: saison Nom masc. Saison froide

 

  1. Velours blanc lumineux, neige.  Dessous,  je le sais, le jardin.

    Le regard suit les courbes alanguies des vallons, s’attarde à la branche alourdie. Elle ploie, sommeille mollement.

    Respirer l’odeur particulière du froid qui s’évapore

    Entendre le silence feutré de cette étendue

    Gouter le crissement ouaté des pas dans ce matelas blanc

    C’est ressentir l’hiver chaleureux

    L’hiver qui s’étend, s’étire,

    Prend son temps,

    L’hiver à perte de vue

    Temps suspendu

    Espace

    MR

  2.  

  3. Voila L’Hiver qui scintille,

    Il n’émet certes aucun bruit,

    Mais, qu’est-ce qu’il nous adoucit.

    Voila l’Hiver qui sonne à nos portes,

    Ouvre lui, qu’il s’allonge sur le grand canapé, tu sais,

    Le canapé placé face à la cheminée.

    Voila l’Hiver confortablement installé,

    Voyons, ne reste pas là, debout, va lui chercher à boire, pourquoi pas du café ?

    Voila l’Hiver savourant son délicieux café,

    Fais lui un câlin , attrape-le par le cou,

    Qu’il ne tente de s’échapper.

    J’ai passé assez de journées à m’ennuyer sous le soleil d’été,

    Place à l’Hiver, lui, saura comment m’émerveiller, m’apaiser.

     
    Bekir Cihangir — séances perpétuelles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *