Sapin

Sapin — Nature : flore ; milieux naturels | Patrimoine : paysage — N. masc. pl. Arbres à plusieurs noms ou nom de plusieurs arbres ?

 

  1. Le sapin (Abies alba) est un arbre des forêts montagnardes et boréales. Il est souvent associé à l’épicéa (Picea abies) avec lequel on peut le confondre. Tous deux sont des conifères (arbres dont les feuilles sont devenues des aiguilles pour résister au froid), mais le sapin a ses aiguilles insérés « à plat », tandis que l’épicéa les possède tout autour du rameau ; le sapin à des aiguilles plates, avec deux traits blancs sur la face inférieure, et elles sont un peu molles ; les aiguilles de l’épicéa sont plus piquantes ; les cônes sont dressés chez le sapin, pensants chez l’épicéa.

     

    Photo Margarethe Maillart, ENS de Lyon : Epicéa ou sapin de Noël ?
     
    WJ — lycée

  2.  

  3. Les sapins

    Les sapins sont partout dans nos forêts du Jura. Il y en a tellement dans les montagnes qu’ils ne font plus qu’un et ils nous offrent un magnifique paysage homogène. Ce sont de grands arbres qui, contrairement aux autres, sont vêtus d’aiguilles qui leur permettent de résister au froid et à la neige par temps glacial.
    Ils ressemblent à des gardiens de la nature qui surveillent ses visiteurs en été comme en hiver. Ils sont aussi comme une barrière entre le milieu de vie de la faune et celui des hommes.
    On n’arrive pas vraiment à les différencier. C’est ce qui donne cette impression de grande famille qui se suit au fil des forêts. En passant devant, un promeneur inattentif penserait qu’ils sont tous pareils, alors que chacun d’eux est unique et identifiable par sa taille, sa forme, son tronc…

    Au crépuscule, on peut observer les derniers rayons du soleil, à travers les branches, qui continuent de tamiser sur la neige encore fraiche jusqu’à dix-sept heures.

    EE — Seconde 4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *