Vertigo

Vertigo — Nature : faune N. masc. Amour des zones humides (Bashung)

 

  1. Dans le lac des Rousses (commune des Rousses) et le lac des Mortes (Chapelle-des Bois), on a trouvé en 2011 l’escargot Vertigo geyeri, ou Vertigo de Geyer1, un escargot mesurant 1,6 x 1 mm au bas mot (au garrot), qui n’avait été discrètement signalé en France qu’en Haute-Savoie sur la commune de Saint-Paul-en-Chablais.
    Photographie de Francisco Welter-Schultes sur le site AnimalBaseDans le le lac des Rouges-Truites (commune du Lac-des-Rouges-Truites), on a trouvé en 2014 l’escargot Vertigo genesii, ou Vertigo édenté, un escargot mesurant 1,6 x 1 mm également (toujours au garrot), qui n’avait été discrètement signalé en France qu’en Haute-Savoir sur la commune de Val-Cenis.


    Photographie de Francisco Welter-Schultes sur le site AnimalBase

    Ces mollusques gastéropodes vivent dans les molinaies (pré paratourbeux à molinie) et cariçaies (bas-marais à laîches) d’altitude, ) proximité des tourbières, des lacs, parfois des cours d’eau, et pourrait très bien se retrouver un peu partout dans les zones humides (nombreuses) du Haut-Jura.

    Il vous regarde peut-être à ce moment précis.

    Le moment des mollusques est bientôt arrivé.

    FB — Bibliothèque

 

Une pensée sur “Vertigo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *